Artistes Asia Now 2022

Fin de l’offre:

La Galerie 208 présente 5 artistes, Takesada Matsutani, Li Chevalier, Jiang Dahai, Zhu Hong et Ilsun Maeng.
« La flamme noire, un désir qui bouleverse et anime l’humanité.
Il nous aveugle. On est sans cesse prisonniers de ce désir et de cette insatisfaction. » Li Chevalier
Le feu de joie a pris bien des significations au cours du temps. Symbole de fertilité, de renaissance, de célébration de la lumière ou bien de moments de joie, il reprend un grand nombre de principes abordés par les artistes.
Les artistes produisent leurs oeuvres par le feu ou par l’action du feu sur les matériaux qui leurs servent à créer.
Zhu Hong crée des gouttes d’eau en verre et se joue du paradoxe pour créer « Seine ». Une ode à la lumière où les gouttes d’eau sont nées du feu. Elle crée des paysages à la limite de l’abstraction, où reflets, mouvements et poésie s’entremêlent pour laisser place à la magie contemplative de l’instant.
L’encre naît également du feu. C’est ce dernier qui permet la transformation de l’encre, pour fournir un noir d’une extrême profondeur où l’on peut aisément ressentir la chaleur de sa création. Ce n’est pas un noir dur mais un noir chaud, plein de puissance et de sagesse, fort de plusieurs millénaires d’Histoire. L’encre provient des feuilles mortes.
« C’est dans le feu sauvage que nait le prochain printemps » proverbe Chinois
Jiang Dahai et Li Chevalier se servent de l’encre de chine pour créer des paysages d’une grande intensité, alternant entre poésie, puissance et tourment.
Ilsun Maeng dessine au fusain sa série « Objects ». Résultat de la carbonisation de branches de saules, le fusain fait écho à son autre série « smoked drawings » où elle crée des oeuvres à la flamme. On y voit une effervescence de formes animales qui prennent vie pour faire apparaitre une oeuvre habitée.

Informations

La Monnaie de Paris

11 quai de Conti, 75006 PARIS

Vernissage le 20 Octobre – de 18h à 20h

21 au 23 Octobre 2022 – Ouverture de 11h à 20h